Week-end à St Germain d’Esteuil le 01-nov-12 (vu par Bouboul)

Week-end à Saint Germain d’Esteuil (vu par Bouboul)

Ce week-end du 1er novembre, c’est décidé nous allons passer 4 jours à Saint Germain d’Esteuil dans le Médoc. Et non à Sainte Foye L’Argentière comme prévue.

Après un petit café pris à la maison en compagnie de Totof, Céline et Nono, nous partons à 8h30 tranquillement car nous avons prévus de prendre le bac à 15 heures.

La route se fera sous une pluie intense et du vent pendant 320kms jusqu’à Royan. L’attente du bac se fait avec un peu d’angoisse à la vue de l’état de l’estuaire et la difficulté de l’embarcation d’accoster aux pontons.

Une fois embarqués ce ne fut pas triste non plus. Nous avons pris place juste sur l’avant, là où les vagues passaient aux dessus de nos têtes (la Harley n’apprécie guère les lavages à l’eau de mer). Malgré cela, la chance était de notre côté puisque certains ont été contraint de dormir à l’hôtel dans l’attente d’une meilleure rotation du bac, retardée par cette forte houle.

Cependant la suite est plus réjouissante pour nous, et nous sommes hébergés tout au long du week-end chez nos amis, la famille Gay. Totof et nono prennent la décision de camper au RSCF. Bien que très humide, ce sera leur choix. C’est une trentaine de paniers qui occuperont les lieux de ce rassemblement. Et je tiens à préciser que c’est sous un beau soleil que nos amis du Sud-Ouest ont roulé, « Eux » !

La balade était organisée autour de nombreux jeux tout au long du parcours. Même si nous n’étions qu’une dizaine de courageux, ce fut bien sympathique. De retour à la salle pour un repas bien mérité. Nous repartons en début d’après-midi, en groupe pour la visite d’un superbe Chais à côté de la petite ville de Lesparre.

L’apéro et la soupe seront assurés tout au long du week-end par la courageuse équipe de Médocains. La soirée sera animée par un DJ jusqu’à très tard dans la nuit.

Il va de soi qu’un réveil est difficile pour certains. Mais comme nous, nous étions hébergés bien au chaud devant une cheminée. Il nous fut facile de faire le 7 kms qui nous séparés du bac. Fort heureusement un peu moins secoué qu’à l’allé ! Et nous retrouvons le soleil à partir de Sainte.

Merci à la vingtaine d’organisateurs, car c’est toujours un plaisir de vous revoir

Bouboul et Momo






Dernière mise à jour le 15-09-2016